C’est toujours l’fun, un concert qui a une bonne ambiance. Quand les artistes font un spectacle à couper le souffle, ça énergise la foule, de même qu’une foule animée donne du jus à ceux sur scène. Mais qu’arrive-t-il quand les spectateurs sont sursaturés d’énergie?

Vendredi dernier, Allah-Las. Pendant un court instant, Mapache & Tim Hill prennent possession de la scène, mais c’est loin de dire qu’ils prennent possession de la salle. Celle-ci, pleine de jasette, semble à peine avoir remarqué la présence de musiciens à l’action. On se croirait à l’école secondaire où tout le monde parle, que des avions en papier volent partout, et que le professeur a abandonné tout espoir de discipline dans sa classe.

Lire la suite sur Sors-tu.ca