C’est à Montréal que la troupe japonaise TAO débute son imposante tournée nord-américaine de 60 villes sur le continent en cinq mois avec son tout nouveau spectacle Drum Heart. Depuis sa fondation en 1993 au sud de Tokyo, l’énorme machine artistique qu’est TAO a émerveillé quelque 7 millions de spectateurs dans pas moins de 24 pays à travers le monde. Et pour cause, car le collectif nippon nous en met plein la vue, et les oreilles, en mariant l’art ancestral des tambours japonais à une mise en scène résolument moderne qui soulève le public partout où il passe.

Le mot tao, tirant son origine de la philosophie chinoise, signifie chemin. L’instrument traditionnel du tambour appelé taiko vient d’ailleurs de Chine et de Corée depuis des temps immémoriaux. Ayant traversé la Mer du Japon pour venir rythmer la vie des simples pêcheurs et des courageux fermiers japonais, autant que marquer la fin des guerres ou encore implorer les dieux pour de bonnes récoltes, le taiko a ensuite évolué vers le gagaku, mot caractérisant la musique de la cour impériale.

Lire la suite sur Sors-tu.ca