Francos 2018, Eddy de Pretto

Quelques personnes se partagent les sièges d’une petite salle au 3ème étEddy de Pretto généreux qui répondgrande prestation au MTELUS.

ChEddy de Pretto botte en touche. « Je ne sais pas de quelle école je suis. Ce que je sais, c’est que j’essaie au maximum de faire rythmer le français, de faire claquer les consonnes et qu’on puisse entendre les phrases jusqu’au bout. »

Lire la suite sur Sors-tu.ca