Après Marie-Pierre Arthur dépose finalement au grand public le fruit de ses enregistrements aujourd’hui, en publiant son nouvel album « Des feux pour voir ». La veille, dans un Esco bondé, c’était le lancement : un show semi-secret où elle a joué l’intégral dudit disque, dans un lieu ingénieusement trop petit pour elle. Comme une grande fête exaltée dans une toute petite cuisine, à l’image de l’approche très « familiale » de son nouvel album où elle se retrouve appuyée par son cercle rapproché.

Il faisait chaud dans l’Esco, comme si toute la chaleur disponible sur Montréal en ce jeudi de janvier s’était concentrée dans le petit bar-spectacle de la rue St-Denis pour l’occasion. Un sauna de chaleur humaine comme on l’aime.

Lire la suite sur Sors-tu.ca