Les Voisins, pièce du répertoire théâtral québécois, a été jouée sur les planches à maintes reprises, mais la plus récente mouture de banlieusards saura marquer l’Histoire autant que l’originale. La version montée pour célébrer le 40e anniversaire de l’œuvre écrite par Claude Meunier et Louis Saia, qui était présentée en grande première au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts le 23 janvier, mérite l’ovation qu’elle a obtenue.

Pour les plus vieux, c’est une pièce nostalgique des années 80. C’est une époque pas si lointaine pour beaucoup, mais plusieurs éléments – mis à part peut-être les coiffures, les vêtements, les décorations, ou les soirées diapositives – sont encore d’actualité. Que ce soit Laurette qui s’ennuie à la maison et pense faire une dépression ou Suzy, l’ado qui trouve sa mère rushante, on retrouve dans la légèreté et l’absurdité les préoccupations quotidiennes de monsieur et madame Tout-le-Monde.

Lire la suite sur Sors-tu.ca