Une fois de plus, lMuse étMuse en ville dit aussi salle pleine (17 270 spectateurs!). Présentant cette fois-ci la tournée Simulation Theory suivant la sortie de l’album du même nom à l’automne dernier, le groupe a tenté de dépasser les attentes en offrant un spectacle visuellement éclaté, mais plus ou moins justifié. Heureusement, plusieurs aspects positifs des derniers spectacles s’y retrouvaient également pour venir équilibrer le tout.

Bien que le groupe en tête d’affiche d’Osheaga en 2017 ou lors de leur tournée Drones en 2016, lMuse à Montréal attire toujours les foules. Cette fois-ci, le Centre Bell affichait encore complet, les fans sont arrivés tôt et la fébrilité flottait dans l’air. Juste après la première partie bien meublée par Walk The Moon, l’entracte a su faire monter l’énervement des fans. Une musique très Stranger Things Muse.

Lire la suite sur Sors-tu.ca