David Laurin et Jean-Simon Traversy, le nouveau tandem à la direction artistique de la compagnie DUCEPPE, ont pensé à une présentation originale de leur prochaine saison en assoyant les abonnés et les médias directement sur la grande scène du Théâtre Jean-Duceppe, faisant face aux 747 sièges vides qui seront occupés par eux pour la 47e saison de la compagnie, la première concoctée en entier sous leur signature depuis le départ de Michel Dumont. Mais, pourrait-on dire, le profil de la programmation à venir est resté tout autant orienté vers le meilleur de ce qui est d’abord passé par Broadway.

Ainsi, lHéritage, une traduction de Mishka Lavigne de la pièce A Raisin in the Sun, de l’auteure américaine Lorraine Hansberry, créée à New York en 1959. Ce fut d’ailleurs la première œuvre d’une dramaturge afro-américaine à être produite à Broadway. Mike Payette, metteur en scène et acteur montréalais à la tête du Geordie Theatre, après être passé par le Black Theatre Workshop, dirigera une distribution presque entièrement Noire, ce qui représente une première chez DUCEPPE.

Lire la suite sur Sors-tu.ca